mercredi 22 avril 2009

Tables




Doit-on couper les couilles des féministes ?

Je dois dire que c’est une question que je me pose depuis quelques temps. Longtemps, en vérité, ce combat m’a semblé de valeur. Longtemps, je l’ai considéré comme d’une absolue nécessité. Même lorsqu’écoutant Gisèle Halimi, dans ma tendre jeunesse, je me demandais si elle n’allait pas un peu loin (tout de même), si, ce faisant, un de ces 4, le point de non retour ne serait pas irrémédiablement franchi, pour le plus grand malheur des uns comme des autres. Mais passons, on ne va quand même pas se faire chier avec un débat de fillette ; nouz’autres, on a une lutte à gagner. Et même si on la perd, et bien, nous saurons la perdre avec virilité, comme les samouraïs valeureux que nous sommes (dont deux sont beurrés à l’heure qu’il est, ce qui laisse présager de la déroute ; mais on s’en cogne, on n’a pas peur).

Je ne résiste pas à vous informer de ce que l’on dit de moi chez l’ignoblissime Didier Goux. « Suffisant, sexiste et masculiniste […] Telle est l'opinion que j'ai de vous et je n'ai aucune raison valable d'en changer ». On n’oublie pas également de rappeler que je représente « l'ordre patriarcal » ardemment combattu par l’accusatrice en chef « tant que j'en aurais la force, jusqu'à la fin de ma vie ».

C’est parfait. Tout simplement parfait. A vrai dire, je ne pourrais me décrire mieux moi-même. J’envisage d’ailleurs d’imprimer la page toute entière et de le faire lire dès ce soir à mon épouse, étant entendu qu’il est grand temps qu’elle rentre dans le rang. Voici également ce que je projette de lui faire lire et signer (précédé de la mention « lu et approuvé »).

Article 1 :

Mr Dorham a toujours raison. Il ne sert donc strictement à rien que Mme Dorham émette quelque opinion que ce soit, surtout s’il s’agit de relever ses nombreuses névroses et contradictions. Aragon disait que « la femme est l’avenir de l’homme » ? Fuck Aragon !

Article 2 :

Dorénavant, il est acté que Mr Dorham et Mme Dorham sont de deux sexes bien distincts. S’ils peuvent avoir à faire deux ou trois choses ensemble, tout autre commerce est proscrit !

Article 3 :

Mr Dorham a primauté sur tout, et surtout sur Mme Dorham. Il a tout droit pour parader à poil dans l’appartement tandis que Mme Dorham a tout devoir de l’admirer en soupirant de plaisir. Par ailleurs, cela n’a rien à voir, mais il est seul décisionnaire de l’éducation de ses deux filles, A. Dorham et M. Dorham !

Article 4 :

Mme Dorham s’engage à retourner au foyer. Il ne sera plus toléré à l’avenir qu’elle ramène à la maison une paye plus importante que celle de Mr Dorham, qui subit l’humiliation depuis trop longtemps !

Article 5 :

Et les vaches seront bien gardées !

38 commentaires:

  1. Mme Dorham a t elle le droit de troller les aneries de son mari ?

    RépondreSupprimer
  2. On verra bien, je lui ai adressé le lien. Mme Dorham n'est qu'une infâme féministe à qui nous ferons mordre poussière !!!

    RépondreSupprimer
  3. "Même lorsqu’écoutant Gisèle Halimi, dans ma tendre jeunesse"

    T'avais pas mieux pour te branler ?

    RépondreSupprimer
  4. Tu devrais reconsidérer l'article 4 : il serait temps que Mme Dorham travaille réellement pour ramener de l'oseille à la maison et qu'elle puisse t'acheter assez de bières pour que tu patientes pendant qu'elle fait le ménage.

    Ansi, tu n'auras plus aucune raison d'aller travailler et tu pourras rester avec les copains au bistro.

    RépondreSupprimer
  5. Je crois qu'il s'agit de moi... alors je réponds, permettez- moi.

    Avant tout :
    Me Dorham n'est pas le féminin de Mr Dorham mais bien une personne à part entière (Emma S, pour ceux qui suivent…)

    Si Mr Dorham avait épousé une Me Dorham (c'est a dire lui au féminin), ça ferait bien longtemps qu'il aurait divorcé tellement Mr Dorham est insupportable !

    Et si Mr Dorham souhaite gagné plus d'argent que son épouse : alors CHANGE DE BOULOT ! AU LIEU DE TE PLAINDRE !

    RépondreSupprimer
  6. T'ain ! Dorham, v'la ta grosse. On avait dit : sans les gonzesses.

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ajoute rien, je n'ai pas envie que Monsieur Dorham passe ses nerfs sur sa femme ou ses fillettes (que je présume adorables).
    J'ai vu assez de cinéma italien pour plaindre les pauvres filles qui se font violer quand elles ne courent pas assez vite avec leurs talons hauts et leur jupe serrée, et qu'on retrouve ensuite dans une cuisine embrumée à faire des ravioli pour une marmaille braillante, tandis que leur chômeur de mari fait semblant d'aller chercher du travaille plus loin possible avec sa Fiat volée.

    RépondreSupprimer
  8. Ensuite :
    "La pensée féministe vise en particulier l'amélioration du statut des femmes dans les sociétés où la tradition établit des inégalités fondées sur le sexe. Le féminisme travaille à construire de nouveaux rapports sociaux et développe des outils propres à la défense des droits des femmes et de leurs acquis"

    Pardonnez-moi, mais je ne vois pas de coupage de couilles.

    RépondreSupprimer
  9. De plus :
    L'égalité homme/femme au foyer ça a du bon aussi, non ?
    Le congés paternité et le congé parentale pour les pères, les allocations familiales pour les gardes partagées,

    Soyez heureux ! Vous bénéficiez des mêmes droits sans en faire plus !

    RépondreSupprimer
  10. Et concernant mon salaire :

    Je gagne moitié moins qu'un gros bourrin de développeur de sexe masculin, qui n'en ferait pas plus !

    Alors : ca va bien maintenant !

    RépondreSupprimer
  11. Mais c'est qu'elle répond, la drôlesse ! C'est tout de même un peu de la provoc, de chercher la gifle à ce point-là. Moi j'dis.

    RépondreSupprimer
  12. Ce blog est en route pour la première place du classement Wikio, pour sûr. Une telle association...

    RépondreSupprimer
  13. Il n'est pas inscrit sur le Wikio.

    RépondreSupprimer
  14. Comment ? Mais il faut tout de suite !!! Les gonzesses doivent profiter nationalement de ce blog !!!

    RépondreSupprimer
  15. Le wikio, c'est un truc de taspés ! c'est juste pour remplacer la bite qu'elles z'ont pas.

    RépondreSupprimer
  16. Didier, non ! Ce n'est pas le Wikio qui se suce mais le Miko.

    RépondreSupprimer
  17. Suzanne et (j'insiste) Me Dorham (jusqu'à preuve du contraire, vous avez pris le nom que j'ai consenti à vous donner et vous ne vous en portez pas plus mal) :

    Les italiens ne sont pas machistes. Ils sont pleinement "homme" : nuance ! (La Fiat volée, héhéhéhé hahahaha)

    ---

    Emma,

    Nan, vous gagnez plus parce que vous travaillez pour le Grand Capital ! Moi, je ne suis qu'un travailleur social...utile à la collectivité !

    ---

    Nicolas,

    Désolé, je suis encore conditionné par la feministisation de la société.

    RépondreSupprimer
  18. NON à la gifle !
    OUi à la fessée !
    lol

    RépondreSupprimer
  19. Ayé, bravo,
    un, ça me gueule dessus,
    2, ça tente de m'appater avec des sous-entendus sexuels !

    Vous voyez les mecs pourquoi j'ai fait monter ma nenette ? Parce que la libération masculine commence au logis !!!

    RépondreSupprimer
  20. Bon, alors on fait quoi, nous? On vous sert à boire? On vous trouve des glaçons?

    RépondreSupprimer
  21. Marine : ce serait une bonne entrée en matière, oui. Et, nous autres, on porterait un toast à la Chirac :

    À nos femmes, à nos chevaux, et à ceux qui les montent !

    RépondreSupprimer
  22. "Je gagne moitié moins qu'un gros bourrin de développeur de sexe masculin, qui n'en ferait pas plus ! "(Emma Stanton)

    Si j'étais un homme (mais Dieu qu'ils ont peu d'esprit d'à-propos, les pauvres), je vous répondrais: ça veut dire que vous êtes une sous-payée bourrine anorexique développeuse de sexe féminin ? C'est quoi, ça, une développeuse de sexe ? Une animatrice de site olé olé, une chirurgienne pénisologue, ou une dame qui fait des trucs chelous avec sa bouche pour payer l'entrecôte à ses petits ?

    RépondreSupprimer
  23. Pourquoi "chelous" ?

    Didier, Dorham,

    On est encore tombés sur une débutante.

    RépondreSupprimer
  24. J'ai décidé de me faire opérer pour changer de sexe. Je peux devenir "membre potentiel" ou "membre en devenir" de votre blog ?

    RépondreSupprimer
  25. Ne t'en fais pas greffer un trop gros : Didier est jaloux.

    RépondreSupprimer
  26. Marie-Georges : traitre à ton sexe ! (remarque, déjà, quand on s'appelle Georges...)

    RépondreSupprimer
  27. Mais ça m'a l'air très mâle tout ça ! de la bonne et vieille complicité de vestiaire, bien sympathique (les Dieux du stade... hmmm surtout un). Ca change des réseaux de mecs intellos et politiques, les mecs qui portent à droite... ou à gauche...

    J'espère que Didier Goux dont vous vantez les mérites est à la hauteur (longueur ???) (attention car l'image peut choquer les âmes sensibles) :

    http://gouegblog.com/IMG/jpg/dieux_du_stade_d-2.jpg

    Dommage que ça ne soit que de la défoule d'homme marié (avec "épouse", dites-vous, j'aime pas ce mot "épouse", pour moi, ça fait parasite... le féminin des poux...). Femme c'est plus... sensuel, non ?

    Sinon : ben, vous ne vous embêtez pas... ça rigole bien dans le coin (et vous avez bien raison !!!). A ciao...

    RépondreSupprimer
  28. Lucia : je vous rebaptise illico (au moins pour ce blog hyper-couillu) Lucia Miel, pour faire rêver les mâles qui passent...

    RépondreSupprimer
  29. c'est bel et bien mon nom cher Didier ! Mel étant le Miel, en portugais. Les hommes rêvent (hmmm...) à ce qu'ils disent, mais en fait oui, les hommes sont de nature bien plus romantique que les femmes, plus sensibles (pour ne pas dire plus sentimentaux), ils prennent la mouche à la moindre blessure émotionnelle... se recroquevillent dans leur coquille, restent muets... des heures, voire des jours durant... Une femme réagit, repart au combat...

    Il suffit qu'on les flatte, à l'endroit de leur coquetterie (suivez mon regard), et tout d'un coup les voilà charmants, plein d'égards à votre endroit.

    Messieurs, restez mâles, restez bien "couillus" (je te cite, cher Didier, car je ne te connais pas), et nous nous occuperons du reste.

    Et n'oubliez pas de voter pour nous aux prochaines élections... eh oui, je sais, ça, ça vous coupe tous vos moyens... allez savoir pourquoi... Encore que... Dominique de Villepin... ça ne le gêne pas de s'allier à une femme qui en a... de la poigne. :-)))

    RépondreSupprimer
  30. @Lucia Mel:
    Il repasse bien ses chemises?
    On l'a déja vu l'autre jour chez Goux celui-là.

    RépondreSupprimer
  31. Quelle pagaille... moi plus rien comprendre...
    Ya-t-il un vrai mâle dans cette "boîte privée bloguesque"...
    Et puis des fessées sans qu'elles soient déculottées .... je rêve sans aucun doute !!!

    RépondreSupprimer
  32. Suzanne,

    Désolée, ma phrase est mal rédigée.
    Je suis responsable du développement commercial.
    Et dans ce domaine les hommes sont mieux rémunérés que les femmes, a travail égal.

    Mais pas du tout développeuse de sexe... !

    RépondreSupprimer
  33. Ben ouais, l'intelligence a un prix.

    RépondreSupprimer
  34. Emma,

    Je ne crois pas Suzanne ait pensé un seul instant que vous étiez développeuse de sexe ! D'ailleurs, elle n'y entend rien à ces choses là, comme la majorité des femmes. Je crois qu'elle se moquait de l'intitulé du poste. Je suppose que l'on peut être développeuse de site web de cul, comme ça, c'est plus clair, non ?

    Enfin, j'dis ça, j'dis rien :)

    RépondreSupprimer
  35. Ah, ben je suis encore plus con ! je viens de comprendre la phrase. Mouhahaha ! Développeur masculin ou d"veloppeur "homme" aurait suffi !

    Purée, c'est vrai qu'on est mieux entre mecs ! On se comprend bien mieux !

    RépondreSupprimer
  36. Emma Stanton : je vous réponds à vous, parce qu'à l'homme que vous avez recueilli par charité, ça ne vaut pas la peine.

    Votre phrase n'était pas mal rédigée, c'est moi qui ai l'esprit très mal tourné !

    RépondreSupprimer
  37. @Marine : selon Eva Joly, IL s'est fait acheter bien facilement pour redorer l'image d'un pays gangrené par la corruption et la mafia : la Bulgarie. Repasser les chemises oui... sans doute, mais surtout il s'occupe de leur blanchiment. L'homme n'est pas parfait, on le sait et lui pardonne (ou nouvelle stratégie, pour bien montrer que lui aussi, L'HOMME, fait des conneries, et que les cruches, les dindes, ont en face des dindons... on demande pardon pour eux et leurs "bévues", leur "bravitude" à eux, on ne leur passera plus, leur "casse-toi pauv' con"). Pourquoi attend-on d'une femme qu'elle le soit, parfaite, avant de lui confier la direction d'une très grande entreprise, ou d'un pays ?

    RépondreSupprimer