mardi 19 mai 2009

Youpi c'est mardi

Aujourd'hui, c'est mardi, c'est un chouette jour. Un jour qui sent le mâle. Pourquoi ? Vous allez voir : passons au crible les jours de la semaine, pour leur attribuer le label qualité "hommes engagés".

Lundi : jour de la lune. La lune, comme les périodes, les menstrues, mon Dieu quelle horreur. Beurk caca, jour de solitude, jour de désarroi, jour où il faut se débrouiller tout seul (d'où l'expression pleine d'espoir : "A deux mains ?"). On comprend bien pourquoi c'est le jour où l'on reprend le travail. Pas de label "homme engagé".

Mardi : "jour de Mars". Mars, dieu de la guerre et des mars (miam), ces barres chocolatées qui font grossir du ventre, ce qui n'est pas grave, car du fait de notre esprit et de notre salaire avantageux grâce au fameux "plancher de verre", nous sommes tout de même indispensable.

Mercredi : jour de Mercure. C'est le jour où l'on est malade et où l'on prend la température. Sinon, jour créé en l'honneur du dieu "Mercure", dieu du commerce, du travail, des voitures rapides, et des choses sérieuses. L'attribut de Mercure est le "pétase", de temps en temps, quand il a bien travaillé, il peut remiser son pétase pour une pétasse, avec laquelle il prend du bon temps.

Jeudi : Jour de Jupiter. C'est bien. Jour d'homme, pour tous les gens qui naissent d'une cuisse. Jupiter, c'est aussi le nom d'une planète, la plus grosse du système solaire. Quand les dieux jouent à qui qu'a la plus grosse, c'est toujours Juju qui gagne.

Vendredi : jour de Vénus. A débattre. Vénus, la déesse des bombasses, des pin'up et des serveuses top-less. A voir. Peut-être, jour récréatif, ou de médiation, jour neutre, de tolérance, où les genres peuvent se rencontrer, pour passer du bon temps, évidemment.

Samedi : jour de Sabbat. Vient de "shabbat" qui signifie "abstention de travail" ; typiquement un jour d'homme, donc. A donné plus tard "oofff, shabbat, sha vient", et plus tard : "Sha vient cette bière ?".

Dimanche : jour du Seigneur. Dieu étant un homme, il bénéficie naturellement du label "homme engagé".

21 commentaires:

  1. Le "plancher de verre".
    C'est quand même grace à ça que l'Homme pourra jusqu'à la fin des temps se faire servir son Jack Daniel's sans glace, en rentrant de sa journée harrassante de travail, par sa douce et aimante compagne.

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas, en Italien ça se dit sabbato je crois. C'est la même racine que sabbatique.
    Dans tous les cas, c'est bien !

    RépondreSupprimer
  3. Le vendredi pourrait être la journée transgenre, celle où les vrais z'hommes z'engagés se moquent des tarlouzes en leur mettant quand même la main aux miches.

    RépondreSupprimer
  4. Allez expliquer ça aux homophobes pédés...

    RépondreSupprimer
  5. D'ailleurs, il y a un diction venu des îles qui dit "mardi nique !"

    RépondreSupprimer
  6. mein gott ! mais vous êtes combien ici ?!!!

    RépondreSupprimer
  7. Combien ? 5 pourquoi. On ne t'a pas sélectionné, tu as un côté trop féminin.

    Paf.

    Aie.

    RépondreSupprimer
  8. Je mets une boule blanche pour Gaël !

    RépondreSupprimer
  9. Macho... les mecs et, à la petite semaine...en plus...
    Pas de lundi (ouais bon la lune et les menstrues, mauvais prétexte...) parce que le "mâle entendant" fait mine d'avoir oublié le réveil...
    Mais un mardi le jour des "mâles chanceux" qui se disent simplement : on va aller voir Mercredi, jour du thermo à mercure (pour les mâles intentionnés) afin de lui parler de jeudi et de ce sacré Jupiter à la cuisse alerte ... oh ces "mâles au tru"...
    Pendant ce temps vendredi se morfond !!! Vénus est là avec son chariot de jolies filles prêtes à courir la guenille... mais, hélas, hélas, "le mâle adroit" de façon "mâle encontreuse" se retrouve dans le rôle du "mâle faisant" et ce, assez "mâle honnêtement"...loin de sa "mal aimée"

    Samedi il se reprend, il se repend ... à peine, vous allez voir !!!
    le "mâle veillant" devant son écran demande "mâle poliment" à bobonne "ma bière et que ça saute !!!"
    et là bobonne, point "mâle habile" répond "mâle icieusement";
    "attend demain "Trésor" t'auras ton "mâle voisie" enfin s'il en reste...mon "mâle appris"

    Je constate que peu de femmes se défendent ici, auraient-elles peur de ces "mâles famés" si attentionnés... si plein de coeur... pourquoi aller chercher si loin ce que l'on a à sa porte.

    RépondreSupprimer
  10. Cette Jeffanne, elle est formidable.

    Deux boules pour Gaël !

    RépondreSupprimer
  11. cessez immédiatement ce vote je suis loin d'être assez macho pour vous rejoindre

    RépondreSupprimer
  12. @ mtislav...
    Merci
    Je suis quelqu'un de très ordinaire tu sais...

    @ Gaêl
    S'il te plaît, si tu es moins macho que les autres, rejoins-les...
    Un bon équilibre pour moi...

    Moins dur aussi, je suis souvent seule à défendre nos différences... Dame,dame, comme l'on dit en Bretagne, il faut les assumer ces différences.. et en riant ce n'est pas désagréable...

    RépondreSupprimer
  13. Mais Jeffanne, ici c'est une réserve, pour nous les hommes. C'est joyeux, mais triste aussi. Nous faisons perdurer nos coutumes tant bien que mal. Parfois des touristes passent, et nous lancent des canettes de bière ou des vieux exemplaires de l'Equipe !

    RépondreSupprimer
  14. Mais, M'sieur Balmeyer, j'adore les "réserves" quand elles sont "naturelles"...
    Pas ma faute à moi, si la nature m'a faite curieuse... Et puis les portes étaient ouvertes, disons - pour être plus juste - mal fermées (savent plus bricoler ni réparer les serrures nos grands géniteurs, ils sont juste penseurs c'est le siècle qui veut cela).
    Et le fruit défendu il a bon goût, demander à M'sieur Didier...

    RépondreSupprimer
  15. Il n'y a pas de jour spécial pour le foot sur canapé ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  16. This blog is bookmarked! I really love the stuff you have put here.

    paxil

    RépondreSupprimer